Géographie de la commune

Géographie de la commune

Le territoire de Jouars-Pontchartrain est constitué de coteaux boisés et d’une plaine agricole marquée par la présence de grosses fermes exploitant environ 40 % des terrains communaux.

La commune de Jouars-Pontchartrain se situe à 35 kilomètres à l’ouest de Paris, à 18 kilomètres à l’ouest de Versailles et à 22 kilomètres de Rambouillet, sur un contrefort qui délimite l’extrémité ouest de la plaine de Versailles et au pied duquel commence la plaine de Montfort l’Amaury.
Toute proche de la ville nouvelle de Saint-Quentin en Yvelines, Jouars-Ponchartrain se situe au nord du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

Son territoire est irrigué par la Mauldre dont le cours, orienté sud-nord, suit la limite est de la commune et reçoit, dans le parc du château, le ru d’Élancourt dont une dérivation alimente son étang. Ce ru, orienté est-ouest, est grossi un peu en amont par le ru de Maurepas qui le rejoint à Chennevières.

LES COTEAUX

Les coteaux boisés (15 % de la surface de la commune) sont situés de part et d’autre de la rue principale. Ils constituent une crête de verdure, visible depuis la plaine de Jouars.

  • Au nord : les Côtes de Pontchartrain et la Butte à Madame.
  • Au sud d’Ergal : le Bois de Maurepas.
  • Au Sud de la commune : les Côtes de la Dauberie, le Bois de la Kabyline.

LA PLAINE

La plaine de Pontchartrain est située dans la zone d’agriculture intensive des Yvelines, à proximité des grands massifs boisés de Rambouillet. Elle est dominée au nord-est par la crête des Côtes de Pontchartrain. Cette plaine présente l’aspect d’un paysage ouvert avec de larges vues sur les coteaux boisés qui l’environnent.

Quatre éléments caractérisent cette plaine en termes de paysage :

  • une voie de 800 mètres, plantée de platanes et aboutissant à l’église de Jouars,
  • une église dont se distingue particulièrement le clocher,
  • un petit hameau isolé sur cette plaine : Jouars,
  • une ferme cistercienne implantée sur l’antique ville gallo-romaine de Diodurum.

La plaine est également marquée par la présence de grosses fermes exploitant environ 40 % du territoire de la Commune. Jouars-Pontchartrain compte aujourd’hui cinq lieux d’exploitation agricole : la ferme du château, la ferme « Les Mousseaux », la ferme d’’Ergal, la ferme de la Tuilerie et la ferme de Pontonçon. Les cultures sont pratiquées sur des parcelles s’étendant sur plusieurs dizaines d’hectares, desservies par le réseau routier local ainsi que par des chemins ruraux prévus à cet effet.
L’exploitation agricole de la plaine n’avait pas, jusqu’à la déviation de la RN12, connu de grandes transformations. A cette occasion, un remembrement a eu lieu modifiant le fonctionnement des exploitations.