Les projets pour l’environnement

Les projets pour l’environnement

Plusieurs projets liés à l’environnement sont actuellement à l’étude ou en cours de réalisation. Ils touchent à l’état des rus, à la question des sentiers pédestres et liaisons douces ou à la création de jardins agroécologiques.


État des rus

Les étudiants du CHEP ont été sollicités par la ville dans le cadre d’un projet tutoré concernant l’état des rus de Maurepas et d’Élancourt qui traversent la commune pour se jeter dans la Mauldre. L’objectif est d’en apprendre davantage sur les rus, leur état et la façon d’améliorer la circulation de l’eau.

Les conclusions de leur rapport ont été satisfaisantes concernant la qualité de l’eau qui s’est révélée non polluée.

Sentiers pédestres

PDF - 456.2 ko
Guide randonnée pédestre du Coteau Sud

En partenariat avec le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, un projet de cheminement le long de la Mauldre sous forme de sentiers pédestres est à l’étude. Réunissant les communes du Tremblay sur Mauldre, de Saint-Rémy l’Honoré et de Jouars-Pontchartrain, il prévoit également la mise en valeur des "ouvrages cachés" tels que la "Fontaine à Madame".

Un autre projet intitulé "La randonnée du Coteau Sud" a vu le jour en 2016.
Cliquer sur l’image pour télécharger le guide de la randonnée.

Les jardins agroécologiques


Des étudiants en BTS "Gestion et Protection de la Nature" du CHEP du Tremblay sur Mauldre ont travaillé, dans le cadre d’un projet de classe, sur la réalisation de deux jardins agroécologiques aux abords du Collège Saint-Simon.

Un jardin agroécologique est un espace collectif proposant des techniques agricoles respectueuses de la nature et de sa biodiversité mais aussi économes et en harmonie avec l’environnement local. L’agroécologie comprend aussi des notions de respect, de solidarité et d’équité, toutes chères à la Municipalité.

Dans une logique de concertation, les étudiants sont partis à la rencontre des Chartripontains afin de débattre avec eux de ce projet. Les retours sont extrêmement positifs. En effet, 91 % des personnes interrogées sont favorables à la mise en place d’un jardin agroécologique à Jouars-Pontchartrain et 60 % d’entre elles sont prêtes à s’engager bénévolement dans le projet.

Après une étude poussée (historique, géographique, réglementaire, environnementale et sociologique), les étudiants envisagent notamment d’implanter dans ces jardins : un coin « senteurs » pour éveiller les sens des promeneurs (basilic, ciboulette, fenouil, persil, mélisse, laurier-sauce…), un amphithéâtre fait de tronc d’arbres pour accueillir des animations, des potagers, une roseraie, un cabanon pour ranger les outils, des bancs, un verger, une allée de fleurs, des nichoirs pour les oiseaux, un observatoire pour étudier la faune…


Les étudiants ont œuvré durant toute l’année scolaire 2015-2016 et ont présenté leurs conclusions lors d’une réunion en mairie, en mai dernier. Deux projets ont été proposés : un jardin ouvert à tous et un jardin fermé, plus pédagogique, à l’intention des écoles. Ils ont tous deux été validés par la Commission Environnement et la Municipalité. Ainsi, le travail des étudiants se poursuit sur l’année scolaire 2016-2017 avec, à la clé, la réalisation de ces jardins.

Plus d'information