Maladies transmises par les tiques et moustiques

Maladies transmises par les tiques et moustiques

Le ministère de la Santé et l’Agence Nationale de Santé Publique ont lancé une campagne de prévention sur les maladies transmises par les piqûres de tiques et de moustiques.

Ces piqûres peuvent être responsables de la maladie de Lyme (tiques) ou peuvent transmettre des arbovirus tels que dengue, chikungunya, zika (moustiques de type Aedes).

Maladies transmises par les tiques

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme, est une infection due à une bactérie transportée par une tique. La tique peut transmettre la maladie à l’homme au moment d’une piqûre. La maladie de Lyme n’est pas contagieuse. Elle ne se transmet pas par contact avec un animal porteur de la tique (oiseaux, chiens, chat) ni d’une personne à une autre.
Toutes les tiques ne sont pas infectées par la bactérie responsable de la maladie de Lyme.

Quels sont les signes de la maladie de Lyme ?

Dans les trente jours après la piqûre, la maladie de Lyme peut apparaître d’abord sous la forme d’une plaque rouge et ronde qui s’étend en cercle (érythème migrant) à partir de la zone de piqûre puis disparaît en quelques semaines à quelques mois.
Avec ou sans plaque rouge, il faut consulter un médecin en cas de symptômes grippaux, de paralysie faciale ou de fatigue inhabituelle quelques semaines ou quelques mois après la piqûre. Un traitement antibiotique pourra alors être prescrit.
Au bout de plusieurs mois ou années, en l’absence de traitement, des manifestations articulaires, cutanées, neurologiques, musculaires ou cardiaques peuvent s’installer.

Comment se protéger des piqures de tiques ?

Avant une activité dans la nature

  • couvrir les bras et les jambes avec des vêtements longs
  • utiliser des répulsifs contre les insectes en respectant leur mode d’emploi
  • prendre un tire-tique avec soi (disponible en pharmacie)
  • rester sur les chemins, éviter les herbes hautes.

Après une activité dans la nature
Les piqûres de tique ne font pas mal. Il faut donc inspecter soigneusement son corps : aisselles, plis génitaux, cou, nuque (s’aider d’un miroir si l’on est seul).

En cas de piqûre de tique
Il faut retirer la tique le plus rapidement possible à l’aide d’un tire-tique et surveiller la zone piquée pendant un mois. Si une plaque rouge et ronde apparaît ou s’il existe des signes inhabituels (fatigue, paralysie, etc.), il faut consulter sans tarder un médecin. Un traitement antibiotique pourra alors être prescrit.

En cas de doute parlez-en à votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

Maladie de Lyme et prévention des piqûres de tiques

Les conseils de prudence. La tactique anti-tique.

Maladies transmises par les moustiques


Les moustiques peuvent transmettre différentes maladies.

Le paludisme et la fièvre jaune, sont transmis par certaines espèces de moustiques rencontrées essentiellement dans des régions tropicales et intertropicales, mais des cas de paludisme surviennent régulièrement autour des aéroports par importation de moustiques infectés.

La dengue et le chickungunya sévissent régulièrement dans les Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane), dans les îles françaises du Pacifique et de l’océan Indien, mais le moustique Aedes albopictus, vecteur potentiel de la dengue (mais également du chikungunya) est également présent dans certains départements du sud de la France. Dans ces départements, le risque d’une circulation de ces maladies à la suite de l’introduction du virus par un voyageur malade est donc possible. Depuis mai 2015, une épidémie de Zika, également transmise par le moustique Aedes albopictus, a débuté au Brésil et arrive progressivement aux Antilles et en Guyane.

Enfin depuis sa première identification en Afrique de l’Est, le virus du Nil occidental (West Nile Virus), aussi transmis à l’homme par les moustiques, a été identifié sur l’ensemble des continents. Aujourd’hui, il est endémique dans le pourtour méditerranéen, en Europe Centrale et en Amérique du Nord où il a pu être responsable de cas humains mortels (données Institut Pasteur).

Il est donc important de connaître les mesures de protection collectives et individuelles pour prévenir la transmission de ces maladies infectieuses.

Chikungunya, dengue, zika - Voyagez en adoptant les bons gestes

Prévention de la dengue et du chikungunya en France métropolitaine