Une rentrée des classes… en mai !

Une rentrée des classes… en mai !

Article publié le 19 mai 2020

Hier matin, lundi 18 mai, les écoles élémentaire et maternelle de Jouars-Pontchartrain ont rouvert leurs portes !


En réalité, c’était déjà le cas, depuis le lundi 11 mai, mais seulement pour les enfants du personnel prioritaire. À présent, des enfants "non prioritaires" ont aussi repris le chemin de l’école.

Cette école n’est pas vraiment celle qu’ils ont quittée, il y a deux mois. Toutefois, la commune a fait le maximum pour que cette reprise se fasse, d’une part, en toute sécurité et, d’autre part, dans les meilleures conditions pour les enfants. Pour cela, un important travail de coordination a été mené par les élus, le personnel communal, la direction des écoles et les associations de parents d’élèves, au sein d’une cellule "déconfinement" initiée par la mairie.

Le maire et le directeur des services scolaires et périscolaires étaient sur place, hier matin, pour superviser la rentrée. Ce sont 80 élèves en élémentaire (dont 27 enfants de personnel prioritaire) et 24 en maternelle (dont 16 enfants "prioritaires") qui ont rejoint les locaux scolaires. Cela représente un taux de présence de 18 % au total (21,5 % en élémentaire et 12 % en maternelle).

Les enfants sont répartis par classe, à hauteur de treize élèves en élémentaire et huit en maternelle. Il est important de noter que la capacité d’accueil des deux écoles est conditionnée par le nombre d’enseignants présents.

Afin de respecter le protocole sanitaire, un échelonnement des arrivées et des entrées distinctes ont été instaurés (trois points d’entrée et horaires différents en élémentaire et deux en maternelle). Ce système permet d’éviter que les élèves de différentes classes ne se croisent. De plus, un test "température" aléatoire a été mis en place.

Périscolaire

Les enfants sont accueillis par les centres de loisirs, le matin et le soir, mais la fréquentation est très faible.

Concernant la restauration scolaire, la commune a adopté les mêmes répartition et échelonnement que pour les classes. Ainsi, les élèves de classes différentes ne se croisent ni sur le temps scolaire ni sur le temps périscolaire. Le restaurant scolaire est dispersé en trois lieux distincts pour l’élémentaire et quatre lieux pour la maternelle. Des paniers pique-nique variés sont proposés aux enfants, supprimant ainsi tout contact encore entre le personnel communal de cantine et les enfants.

Les distances de sécurité sont matérialisées partout dans les bâtiments scolaires. Du gel hydroalcoolique est à disposition des animateurs et des enfants. Les animateurs portent des masques et/ou visières.

Bus scolaire

Le ramassage scolaire a repris. Sept enfants utilisent actuellement ce service (toujours divisé en deux circuits).

Nettoyage et désinfection

Comme le veut le protocole, les salles de classe sont désinfectées une fois par jour puisque ce sont toujours les mêmes enfants qui les occupent durant la journée.

Les salles du périscolaire (accueils de loisirs) sont désinfectées deux fois par jour comme préconisé par la Direction départementale de la cohésion sociale.

Les sanitaires sont désinfectés plusieurs fois par jour et l’état des essuie-mains et le niveau du savon sont contrôlés à chaque passage des équipes de ménage. Un lavabo et un WC sur deux sont neutralisés pour respecter les distances de sécurité.

Poursuite de la classe à distance !

La modernisation des écoles, instaurée depuis plusieurs années par la commune avec notamment l’installation de vidéoprojecteurs interactifs (VPI) dans toutes les classes et, plus récemment, le lancement de l’Espace Numérique de Travail (ENT), est un véritable atout en cette période complexe. L’utilisation de l’ENT durant le confinement a simplifié les échanges entre les enseignants et les familles et l’école à distance.

À présent, ces équipements permettent de maintenir le lien et l’équité entre les enfants présents et ceux qui poursuivent leur apprentissage en distanciel. Par exemple, le service informatique de la commune et une institutrice de CE2/CM2 ont travaillé main dans la main pour être en mesure de transmettre en direct, sous la forme d’une visioconférence, l’intégralité des cours pour les enfants restés chez eux !

Tous les surcoûts liés à cette période (par exemple, le prix des repas facturé par Yvelines Restauration qui a été multiplié par deux compte-tenu des modifications de menus) seront supportés par la commune et ne seront donc pas répercutés sur les tarifs périscolaires.